Amateur, du travail de pro.

En 2 semaines d’actus, nous avons découverts des documents qui resteront parmi les plus marquants de l’annee 2011, chacun a sa juste valeur.

Ces documents montrent l’acceptation du document amateur dans le travail des professionnels et démontrent l’intérêt, voir l’obligation, de les utiliser.

Il y a 15 jours, une vidéo amateur* révélait des propos tenus par John Galliano qui entraineront sa perte en quelques heures. Un document de pietre qualité, filmant autant le couturier que le verre de vin de l’auteur. Ici, c’est le fond qui prime.

Depuis vendredi, ce sont les images du Japon qui impressionnent le monde entier.

 

(images Reuters pour CNN) 

VS

(montage Le Figaro)

Ces deux événements marquent l’intéret de la collaboration entre amateurs et professionnels. Ils sont complementaires pour 2 raisons:

  • L’amateur peut reveler des informations qui ne seraient jamais sorties sans lui (Galliano aurait-il continué a nier?)
  • Le professionnel peut doit désormais compter sur documents amateurs pour agrémenter son travail.

Les événements du Japon, si tragiques soient-ils, montrent un travail professionnel remarquable, avec des prises de vues d’hélicoptères qui nous marqueront à vie, au même titre que le 11 septembre. En y ajoutant les vidéos amateurs, nous pouvons ressentir l’événement vu de l’intérieur.

Je passe sur les événements de ce début d’année en Afrique du Nord, qui ont vu l’amateur témoigner avec des documents incroyables une fois de plus.

2011 est un tournant dans l’image d’information, et c’est une bonne chose.

 

*Vidéo dévoilée par Citizenside, dont je suis actionnaire.

Écrire un commentaireSoyez courtois.

Votre commentaire