Dans les traces d’Apple, Facebook se lance dans les applis payantes

Une nouvelle page est apparue sur Facebook cette semaine, offrant aux développeurs de proposer des applications payantes :

Les éditeurs d’applis pourront donc proposer des applications à la vente comme sur l’app store.

Un nouveau modèle économique qui pourrait changer la donne, et donner un coup de fouet au business des applications, déjà très florissant.

Selon Techcrunch US, les équipes de Mark Zuckerberg réfléchiraient également à baisser les 30% de commission sur les échanges réalisés sur Facebook (en particulier les « Credits » qui n’ont jamais réellement pris au delà du jeu en ligne).

De nouvelles perspectives s’offrent donc aux développeurs, pour proposer des applications (en freemium?) plus innovantes, plus intéressantes (et utiles) pour les utilisateurs, et surtout plus rentables. 

La question reste la mise en avant de ces applications, qui est devenue problématique depuis le passage des pages au format timeline, et qui dépend trop d’un soutient publicitaire.

La prochaine étape sera probablement sur le mobile pour Facebook, qui devra trouver son modèle au moment où la croissance des pages vues en ligne baisse, au profit des smartphones.

Facebook a d’ailleurs récemment du l’expliquer à la commission des marchés américaine. 

 

Écrire un commentaireSoyez courtois.

Votre commentaire